LOADING CLOSE

Anti-Gaspi : Tout le monde dans le même sac à pain ?

Anti-Gaspi : Tout le monde dans le même sac à pain ?

Faites le test : parlez à quelqu’un de gaspillage alimentaire. En général, la personne surenchérit « Les gens font n’importe quoi, mais nous à la maison on ne jette rien». Demandez alors si, tout de même, elle ne gâche pas, régulièrement, un peu de pain. À ce moment là, son expression change et à y réfléchir à deux fois, c’est vrai : elle jette assez souvent du pain.

Le pain, est un des produits les plus symboliques de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Produit du quotidien pour 95% des Français, il se conserve mal et il est, toutes proportions gardées, peu cher. C’est un des aliments les plus gaspillés en France (9% du total par personne) et sans doute le plus gâché en volume. Selon l’ADEME*, sur l’ensemble de la chaine, 27% du blé tendre, qui sert à faire le pain mais aussi les gâteau par exemple, serait perdu.
Mais alors comment moins le gaspiller ? Du pain perdu ? Nous avons déjà proposé deux recettes anti-gaspi à base de pain sur 16octobre.fr(ici et ) . Nous vous proposons cette fois-ci d’aller en amont et de vous proposer une solution pour mieux conserver son pain.

Plus d’un tour dans son sac

Plus qu’un test, ici, il s’agit d’une expérience personnelle. Tout a commencé pour nous (ma compagne et moi) quand nous avons « arrêté » d’acheter des baguettes tradition pour nous porter plutôt vers des pains complet ou semi-complet et bio de préférence. Ce sont des pains plus chers mais aussi un peu plus gros. Il fallait donc, pour ces deux raisons, trouver une solution pour mieux les conserver. Au départ nous l’enroulions dans un simple torchon. Mais ce n’était pas pratique et ça prend de la place dans une petite cuisine. Nous avons failli opter pour une boite à pain mais celle-ci a la fâcheuse habitude de ramollir le pain. Et puis finalement, nous sommes tombés, par hasard sur un sac à pain en coton beige avec deux belles anses et un cordon pour bien le fermer (photo ci-dessous) et nous l’avons adopté.

Souvent présenté comme une solution zéro-déchet, nous ne l’utilisons pas à l’extérieur de notre logement. Trop contraignant, il y a souvent du pain encore dedans et un petit sac en tissu fait l’affaire pour le transport du nouveau pain. Il reste à la maison, accroché sur un mur de la cuisine, ce qui permet d’économiser de la place. Ce sac à pain conserve une « bonne » boule de pain jusqu’à 3 à 4 jours sans problème. Un des avantages c’est que le tissu laisse respirer le pain. Du coup il ne ramollit pas, il vieillit tranquillement et sans risque de moisir. On peut ainsi conserver, au fond du sac, nos vieux bouts de pains pendant plusieurs semaines avant d’en avoir assez pour faire une recette comme des cookies anti-gaspi.

Et tout ça pour pas un sac

En quelque mois, on peut dire que nous sommes passés de 20-30% de pain gaspillé à 0%. Nous achetions une tradition tous les jours et nous sommes passés à 3 pains complets bio par semaine. Côté finance, on s’y retrouve aussi. Avant c’était : 1.10 x 7 = 7.70 contre 2.39 x 3 soit 7,17. On est gagnant et on mange mieux.

Le sac à baguette de Faguo

Le sac à Pain a le vent en poupe. On trouve mille tutos sur internet pour les fabriquer maison. Le plus original que j’ai pu trouver, un sac à pain dans une vielle manche de chemise, franchement pratique et circulaire. Et tout le monde s’y met. Faguo, la marque française écolo friendly qui plante des arbres, a ainsi depuis le printemps dernier sorti un étrange sac à baguette. Il a le bénéfice d’être chic et original. Des collectivités ont aussi proposé d’en distribuer comme la Ville d’Annecy ou la Communauté de Communes de la plaine Dijonnaise en 2016.

Les sac à pain c’est moins de gaspillage alimentaire, zéro déchet, pour du pain de meilleure qualité et plus frais. Le sac à pain c’est vraiment la solution pour tout anti-gaspilleur qui se respecte. On recommande fortement.

 

* Perte et gaspillage alimentaire : L’état des lieux et leur gestion par étapes de la chaine alimentaire, ADEME, mai 2016.

C.K

Laisser un commentaire