LOADING CLOSE

Une appli mobile au service de l’anti-gaspi et de la solidarité !

Une appli mobile au service de l’anti-gaspi et de la solidarité !

On a aujourd’hui presque tous un smartphone (un téléphone intelligent) dans la poche. Prêt à répondre à nos moindre demandes, désireux de résoudre tous nos problèmes et nous permettant surtout de jouer à Candycruch. La lutte contre le gaspillage se joue aussi sur smartphone comme nous le soulignons souvent sur 16octobre. Aujourd’hui on vous présente une nouvelle application qu’on aime tout particulièrement pour ses engagements de partage et de solidarité : Bon App’Ethic

Bon App’Ethic, c’est l’application lancée le 3 juin par la Start-Up stéphanoise Care eat. La jeune société accompagne les commerces de bouche dans leurs démarches de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Les deux fondateurs, Franck Nganiet et Alexis Catanzaro, se donnent pour objectif de valoriser l’action des commerçants qui s’engagent au quotidien dans la lutte contre le gaspillage. Comme nous le raconte Stéphanie Eynaud, en charge de la communication et des partenariats chez Care eat : « Ils se sont rendus compte que les commerçants étaient attaqués sur la thématique de l’anti-gaspi, sur ce qui n’était pas fait. Ils ont voulu sortir de cette dimension anxiogène pour mettre en valeur ce qui était déjà mis en place, et valoriser les commerces de proximité. »

Une évaluation gratuite de leur pratique en matière de gaspillage alimentaire

Care eat propose aux commerçants volontaires une évaluation gratuite de leur pratique en matière de gaspillage alimentaire. Si ils le souhaitent, ils peuvent ensuite être labélisés, mis en valeur et accompagnés dans leur démarche éco-responsable. Care eat propose une boite à outils pour améliorer ce qui est perfectible et valoriser les actions déjà entreprises. C’est dans ce cadre que s’inscrit leur nouvelle application mobile Bon App’Ethic!

« On voulait dépasser la notion d’éco-responsabilité et offrir une dimension sociale et solidaire. Dans le cadre de notre accompagnement chez Ronalpia, qui est l’incubateur des entrepreneurs sociaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes, on a travaillé sur cet impact. On s’est dit : d’un côté les 10 millions de tonnes d’aliments qu’on jette chaque année, et de l’autre la précarité alimentaire qui touche 8,8 millions de personnes. Il y a donc quelque chose à faire. » La solution Bon App’Ethic.

« Éviter toutes promotions déguisées »

Grâce à cette nouvelle application, n’importe quel commerçant pourra proposer ses invendus à des prix symboliques et les proposer prioritairement à des personnes à faibles revenus : chômeurs, étudiants et parents isolés. Les paniers ne sont proposés que quelques heures avant la fermeture du commerce pour éviter toutes promotions déguisées : « On s’est aussi rendu compte, en discutant avec des commerçants, qu’il pouvait y avoir des biais avec les autres applications anti-gaspi. Ils sont en effet forcés d’anticiper combien de paniers sont disponibles, alors que la marchandise n’a pas encore été produite. On en vient à se demander si il n’y a pas un intérêt financier à avoir des invendus. » C’est également pour cette raison que Care eat n’a pas souhaité gagner d’argent sur les paniers proposés via l’application.

Bon App’Ethic fonctionne déjà à Saint-Etienne et s’étendra à la région Auvergnes-Rhône-Alpes dans les mois à venir. Les paniers sont au prix de 1,3 ou 5 euros et si ils n’ont pas trouvé preneur 2h avant la fermeture, ils sont accessibles au grand public… tout le monde peut donc télécharger l’application ! Elle est déjà disponible sur Google Play et bientôt sur l’Apple store. !!!

Laisser un commentaire