LOADING CLOSE

Découverte initiative – L’Arc-en-ciel : un restaurant anti-gaspi et solidaire

Découverte initiative – L’Arc-en-ciel : un restaurant anti-gaspi et solidaire

C’est à Elbeuf, en Normandie, qu’on a découvert un restaurant pas tout à fait comme les autres. Tous les jours il propose un menu unique à 4 euros. Anti-gaspi et ouvert à tous, ce prodige est réalisé grâce à l’abnégation de l’association Seconde Vie.

Au départ Seconde Vie, c’est une recyclerie imaginé par Josiane Troley et son mari : « On a fondé cette association, suite à notre mise au rebut, puisque j’ai été déclarée inapte au travail et mon mari, dans le même temps, a été licencié après 32 ans chez Petroplus. Tous les deux sur le carreau, on a voulu rebondir et créer cette association en 2013. Le commencement d’une seconde vie justement ». C’est en cuisinant des repas le midi à l’atelier que leur vient l’idée d’une épicerie et d’un restaurant solidaire. Le restaurant l’Arc-en-ciel, inauguré le 7 février 2017, récupère les invendus de plusieurs supermarchés et grossistes ou achète directement des produits en DLC courte dans la grande distribution. Des bénévoles les transforment ensuite en entrées, plats et desserts. Adossé à l’épicerie sociale, le restaurant est dans une constante dynamique circulaire. Les invendus de l’épicerie sont récupérés pour le restaurant et inversement, les plats restants après le service sont mis sous barquette et vendus le jour même dans l’épicerie au prix d’un euro cinquante.

« La misère n’est pas que matérielle elle est aussi sociale » 

Atelier cuisine pour l’anniversaire d’un futur petit chef !

Mais la particularité de se restaurant est ailleurs. Il est ouvert à tous. « Pour nous c’était prépondérant » insiste Josiane Troley, présidente de l’association. Le restaurant fonctionne « de telle sorte que tout le monde puisse fréquenter ce lieu où les gens mangent ensemble ». Au delà de la lutte contre le gaspillage alimentaire et de l’aide aux plus démunis, ici, c’est le lien social qui prédomine. « La misère n’est pas que matérielle elle est aussi sociale ». Toujours dans l’ouverture à l’autre, l’association dispose d’un véhicule de transport de personnes à mobilité réduite pour permettre aux plus vulnérables ou en situation de handicaps de participer à un moment de convivialité au restaurant ou à l’épicerie.

Deux postes crées et une trentaine de bénévoles

L’Arc-en-ciel affiche souvent complet et sert tous les jours entre 30 et 40 repas. Les clients qui le peuvent sont invités à laisser une participation solidaire. Participation qui est au service de l’emploi puisque, grâce aux dons, l’association a pu embaucher une personne. Pour le moment, deux postes ont été créés, un sur le restaurant et un dans l’épicerie. L’association bénéficie également du soutien d’une trentaine de bénévoles réguliers auquel on peut ajouter l’appui des fondations Simply Market, SNCF, Vinci, Eiffage et tout récemment la Fondation BNP PariBas. Le restaurant aime aussi faire découvrir la culture culinaire à ses hôtes. Le jeudi est une journée à thème. Par exemple alors que nous écrivons ces lignes, il se prépare un menu Océan Indien avec cary de poulet et rougaille saucisses.

Anti-gaspi, solidaire, culinaire et ouvert à tous, c’est bien vrai, derrière chaque arc en ciel, il y a un rayon de soleil.

Pour aller plus loin retrouvez le reportage de France 3 Normandie, le jour de l’ouverture. Josiane nous dit que toutes les chaines de télé étaient venus sauf TF1 ! Si quelqu’un de la chaine lit c’est quelques mots, il serait le temps de passer le mot.

L’Arc-en-ciel, ouvert du Mardi au Jeudi, 51 rue Henry à Elbeuf. Réservation 06 22 63 25 15 du mardi au samedi

C.K

(1) Comments

Laisser un commentaire