LOADING CLOSE

Découverte Initiative : ProxiDon

Découverte Initiative : ProxiDon

La lutte contre le gaspillage alimentaire n’échappe pas à l’avènement du numérique, bien au contraire. De nombreuses applications mobiles et plateformes web permettent de developper des solutions anti-gaspi. À l’image de ToGoodToGo, Meal Canteen ou Linkee, le secteur explose. Rendez-vous aujourd’hui à Lyon pour un coup de projecteur sur la plateforme Proxidon développée par la Banque Alimentaire du Rhône.

ProxiDon est une plateforme web qui permet de mettre facilement en relation les commerçants et les associations pour organiser les dons alimentaires. Le principe est très simple. Le donateur enregistre sur la plateforme les types de produits et les quantités qu’il souhaite donner et à quelle date et heure une association peut venir les chercher. Une fois l’annonce finalisée, les 8 associations partenaires les plus proches sont averties par un SMS et un mail de la disponibilité d’un nouveau don. Si l’une d’entre elle est intéressée, elle devra se rendre sur le site de ProxiDon pour réserver le don et n’aura plus qu’a venir le chercher.

Un constat et un géant du web

L’idée a émergé en 2015 dans les bureaux de la Banque Alimentaire du Rhône à Lyon. « C’est parti d’un constat. De nombreux commerçants n’ont pas de solutions pour gérer leurs invendus et de l’autre côté la précarité ne cesse d’augmenter. Or, la Banque Alimentaire collecte les invendus des grandes surfaces et des industriels mais ne pouvait se déplacer dans les petites et moyennes surfaces » nous raconte Audrey Cossic, Cheffe de projet ProxiDon à la Banque Alimentaire du Rhône. La solution numérique apportait la flexibilité nécessaire aux petites et moyennes structures des deux côtés de la chaine. Il ne restait plus alors qu’à trouver des financements et c’est un géant du web qui va donner le petit coup de pousse nécessaire. ProxiDon réussit à être finaliste du Google Impact Challenge 2015 et a ainsi obtenu une dotation permettant le développement du projet. La plateforme est opérationnelle depuis juin 2016 dans le Rhône et elle s’est développée à Marseille et Nancy et depuis avril 2018 sur Paris et en île-de-France.

Et ça marche !

Des bénévoles de l’AGORAé une épicerie solidaire Etudiante Lyonnaise avec leur récolte ProxiDon

En 2017 sur Lyon et Marseille près de 118 tonnes de nourriture ont été mises en ligne par les superettes, les boulangeries et les agriculteurs (oui ProxiDon fonctionne aussi pour eux !) et 105 ont pu être captées par les associations. Soit un taux de récupération de 90%. C’est énorme. D’autant plus que la quasi-totalité des donateurs n’avaient pas de solutions pour leurs invendus avant l’arrivée de ProxiDon. La qualité est aussi au rendez-vous. Si une association n’est pas satisfaite d’un don, elle a la possibilité de le signaler en ligne. En cas de grosse défaillance ProxiDon annule le cerfa qui permet au donateur de déduire fiscalement 60% de la valeur du don. C’est du donnant/donnant comme on dit !

Le tour de France des Banques Alimentaires 

« Aujourd’hui on fait le tour de France des Banques Alimentaires pour présenter le projet ProxiDon et les convaincre de développer la plateforme sur leur territoire. Il nous reste encore une vingtaine de banques alimentaires à rencontrer sur 79. La moitié s’est dors et déjà montrée intéressée et la plateforme devrait voir le jour prochainement dans 10 départements. » Mais contrairement à ce que nous pensions ce n’est pas le manque de bénévoles, de donateurs ou d’associations qui est le frein principal au développement rapide de ProxiDon mais… le coût des SMS. Même à 0,045 centimes le texto, si a chaque don 8 SMS sont envoyés la facture peut rapidement s’avérer très lourde.

Après le soutien de Google pour le lancement de la plateforme peut-être qu’un géant de la téléphonie serait prêt à offrir quelques textos pour accompagner cette solidarité utile en plus pour la planète.

On jette la bouteille à la mer ici, on ne sait jamais ce qui peut arriver avec le numérique.

ProxiDon, la plateforme du don alimentaire de proximité. A notez que les moyennes surfaces de plus de 400 mètres carrés s’inscrivant sur ProxiDon signent une charte qui à valeur de convention de partenariat avec la Banque Alimentaire et sont ainsi en conformité avec la loi de février 2016 relative au gaspillage alimentaire.

CK.

Bonus : Vidéo de présentation du conseil départemental des bouches du Rhône.

 

 

 

Laisser un commentaire