LOADING CLOSE

Découverte Initiative : Remplir les Ventres Pas les Poubelles – La Rochelle

Découverte Initiative : Remplir les Ventres Pas les Poubelles – La Rochelle

L’association rochelaise, qui fête ses 2 ans le 10 février 2018, lutte contre le gaspillage alimentaire en organisant récoltes d’invendus et des moments de cuisine collectifs et festifs au moins une fois par mois. Ici, on ne se remplit pas que le ventre mais aussi l’esprit. Le lien social est primordial dans l’approche de l’association.

Remplir les Ventres Pas les Poubelles ! Un nom qui sonne comme le slogan d’une manif. Pourtant ce n’est pas des cortèges qu’il tire son origine. Remplir les Ventres Pas les Poubelles (RVPP pour les intimes) est issu du mouvement anglais The Real Junk Food Project, créé en 2013 par Adams Smith, chef anglais basé à Leeds dans le nord de l’Angleterre. L’idée est de récupérer des invendus, de les cuisiner et de les manger ensemble, tout simplement. The Real Junk Food Project, c’est aujourd’hui plus d’une centaine d’associations en Angleterre qui vont du restaurant ouvert tous les jours à l’action mensuelle anti-gaspi.

Les grand-mères qui viennent éplucher mais qui ne restent pas pour le repas

Cathy Hardern, professeur d’Anglais dans l’enseignement supérieur, décide d’importer le concept à La Rochelle, après une rencontre avec Adams Smith. RVPP est née. Une fois par mois, les bénévoles de l’association récoltent les fruits et légumes invendus des supermarchés, magasins et surtout du marché, qu’ils cuisinent ensuite pour la grande « popote » du soir.

Mais le projet va plus loin, comme nous l’explique Cathy Harden, Présidente de RVPP : « Le but de RVPP, c’est la lutte contre le gaspillage alimentaire. Mais je voulais aussi que ce soit un moment de lien social, en réunissant des gens de toutes générations et de tous milieux autour de la question du gaspillage alimentaire ». Dans le noyau dur on retrouve : trois anglaises («  pur hasard », me précise Cathy Hardern), des retraités, des profs, des étudiants, des cuisiniers, des chômeurs, des mères au foyer, des enfants avec leurs parents. Il y a par exemple des « grand-mères » qui viennent pour éplucher, mais qui ne restent pas pour le repas : « trop tard ». Juste le plaisir d’être ensemble et discuter. Au lancement, l’association a aussi fait appel à France Bénévolats, pour diffuser leur besoin de bénévoles. Léa Nature a donné un petit coup de pouce financier au démarrage, pour acheter le matériel. Ensuite, comme le dit Cathy, « c’est une petite ville : ça va très vite à La Rochelle ».

Pay as you feel : paye comme tu le sens !

En octobre 2017, l’association s’est rendue célèbre en organisant un « banquet des 500 », réplique rochelaise des « banquets des 5000 », organisés dans de grandes villes comme Londres ou Paris, par Tristram Stuart et le mouvement FeedBack. Le principe vise à nourrir plus de 500 personnes avec des produits voués au gaspillage. Depuis la fin 2017, RVPP organise la distribution de Freegan Box : des fruits et légumes invendus, principalement pour un public jeune et étudiant. Elle est de plus en plus demandée et organise des événements avec d’autres structures comme Zéro déchet La Rochelle, I.C initatives Catering, ou encore la boutique Un bol d’air. En 2017 les actions de RVPP c’est 2500 kg de nourriture sauvés et 1200 ventres remplis.

Enfin chez RVPP, tout le monde paye son repas comme il le souhaite. C’est le principe du « Pay as you feel ». L’argent récolté sert à payer les frais de l’association, notamment les produits de base manquants comme de la farine ou des épices. Cathy résume très simplement le principe : « Si tu ne peux pas payer, tu ne payes pas et si tu veux, tu peux rester pour aider à faire la vaisselle ». Et de conclure : « Rester, parler, discuter… c’est la partie que j’adore le plus ». Nous aussi !

Retrouvez toutes les actions de RVPP sur leur page Facebook. Et si jamais vous passez à La Rochelle le 10 février c’est par ici que ça se passe !

C.K

Laisser un commentaire