LOADING CLOSE

On aime, on soutient : Ramen tes Drêches !

On aime, on soutient : Ramen tes Drêches !

On vous les avait fait découvrir à l’occasion du festival MIAM! de la Fondation Goodplanet en septembre dernier. Elles reviennent d’autant plus fortes ces derniers jours, avec un crowdfunding zéro déchet de folie. On les adore, on les soutient. Oui, oui, oui ! Ce sont bien elles : les nouilles Pirates (et anti-gaspi) Ramen tes drêches.

Ramen tes drèches, c’est le projet anti-gaspi un peu fou de Sabrina Michée. Les produits anti-gaspi à base d’invendus sont souvent des confitures, des bocaux ou des biscuits apéro. On est fan, mais avec Sabrina on découvre quelque chose de complètement différent et novateur : des nouilles ramen à base de drêches. Le ramen est un plat japonais d’origine chinoise, qui réunit pâtes et bouillons. Les drêches sont les restes de céréales qu’on peut récupérer après le brassage de la bière. Sabrina les a découvertes lors d’une journée porte ouverte chez le brasseur parisien BapBap. Elle s’est rapidement dit qu’il y avait quelque chose a faire avec cette ressource très riche en fibres et protéines pourtant aujourd’hui encore mal valorisée. En effet, beaucoup de brasseurs urbains cherchent des solutions mais elles sont aujourd’hui encore coûteuses et difficiles à mettre en place.

« Mais pourquoi ne pas faire des pâtes ? »

Les nouilles ont déja fait le tour du monde ! Par exemple ici en Nouvelle-Zélande ©lateteauxvoyages

Alors que faire ? C’est un cuisinier qui lui souffle l’idée : « Et pourquoi tu ne ferais pas des pâtes? ». Ramen tes drêches était né. Après une dizaine de mois test, le produit est enfin prêt. On a eu la chance de les goûter et c’est juste… top. Le sachet de Ramen est accompagné de son assaisonnement, notamment une petite sauce d’inspiration japonaise qui est un pur délice. Rien qu’en écrivant ces mots j’en ai l’eau à la bouche. Sabrina souhaite à présent lancer un développement concret : créer un atelier de production pour une vente à plus grande échelle, mi 2019.

C’est la raison pour laquelle elle lance une campagne de financement participatif. L’objectif minimum est d’atteindre 8000 euros, qui serviront notamment à concevoir un emballage éco-responsable, embaucher un stagiaire (qui sait, peut-être toi ?), faire connaître la marque, créer une communauté et bien sûr être crédible auprès des financeurs pour l’achat des futures machines ! Ces petits bijoux permettront une production plus importante de ramen et participeront à réduire le gaspillage des drêches non traitées et proposer une valeur supplémentaire sous la forme d’un plat de nouilles de qualité. Au delà, l’idée est de promouvoir l’anti-gaspi, de développer les consciences de manière décalée et non moralisatrice. Parce que le changement doit aussi être un plaisir.

Comment aider Sabrina dans son projet ? Rien de plus simple : rendez vous ici pour participer à la cagnotte, et ainsi goûter les super Nouilles Pirates. Comment ? En participant, vous recevrez des nouilles en contrepartie (à partir de 20 euros) ! Mais pas que ! Vous découvrirez aussi un e-book de 10 recettes de drêches, de plats anti-gaspi et de recettes de nouilles avec, attention roulement de tambour, une recette de 16octobre.fr !!! Plus d’excuse pour ne pas se régaler, foncez, direction le financement participatif de Ramen tes drêches.

L’appel « + de projets zéro déchet » 

Le crowdfunding de Ramen tes drèches a lieu dans le cadre de l’opération « + de projets zéro déchet » de Kiss Kiss Bank Bank. Cet appel à projet propose à tous ceux qui veulent se lancer de déposer leur projet zéro déchet jusqu’au 2 mars 2019. Chaque projet bénéficiera d’une réduction de 20% des frais de services. En mars, un jury composé du Groupe La Poste, du Réseau Vrac, de Zéro Waste Paris, Biocoop, To Good To Go et de la mairie de Paris sélectionnera trois projets : un produit, un service et une initiative citoyenne. Ces projets seront accompagnés par un des partenaires dans leurs développements jusqu’à la fin 2019

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, c’est encore Sabrina qui défend le mieux ses nouilles pirates : 

Laisser un commentaire