LOADING CLOSE

Vu sur le net. Testé sur le net. Pour en avoir le coeur net ! Episode 10 Spécial : Cookie anti-gaspi et Crownfunding Pain Perdu

Vu sur le net. Testé sur le net. Pour en avoir le coeur net ! Episode 10 Spécial : Cookie anti-gaspi et Crownfunding Pain Perdu

Aujourd’hui pour le 10e numéro de « Vu sur le net Testé sur le net pour en avoir le cœur net », on voulait vous proposer quelque chose d’un peu spécial : une recette gourmande à base de pains rassis. A l’occasion du lancement du crowdfunding de Pain Perdu, un traiteur anti-gaspi spécialisé dans le pain revalorisé, on a donc voulu vous concocter une recette à base de pain, vraiment, rassis.

Mais avant de commencer notre super test, trois questions à Pain Perdu :
Pain Perdu, c’est qui ? : « Pain Perdu est un projet mené par Hanneli, 20 ans, persuadée que l’alimentation durable, et tous les projets éco-responsables sont le futur. Il faut faire bouger les choses à son échelle maintenant, pour être impactant à un très haut niveau plus tard 🔥»
C’est quoi ? : « Pain Perdu est une solution traiteur pour les entreprises, qui propose des produits à base de pain revalorisé, et d’autres ingrédients sourcés bio et locaux, fabriqués et servis dans une démarche zéro waste 🍞♻️ »
Un crowdfunding, pour quoi faire ? : « Le but du crowdfunding est de pouvoir financer un stand mobile et d’être présents sur tous les événements de l’été (festivals, soirées…). Le tout en donnant un coup de projecteur au projet. Donc merci 16octobre.fr pour le relais 👏 »
Il ne vous reste plus qu’à participer ici. Les contreparties sont par ailleurs succulentes.

Revenons à nos Pains rassis (mais pas perdus). On trouve plein de recettes sur le Net à base de pain rassis, comme la fameuse Pizza anti-gaspi qu’on avait testée il y a quelques semaines. Mais s’il y a bien une star, c’est le cookie : comme ici, ou encore chez nos champions anti-gaspi Recup et Gamelle ici.

Allez, on teste :

Ça faisait quelques semaines que je gardais au fond de mon sac à pain plusieurs morceaux que je voulais transformer. Car si vous ne le saviez pas déjà, le pain rassis bien séché, peut se (re)transformer facilement en farine adaptable à presque toutes les préparations. J’ai donc trois morceaux de pains complets qui ont, pour le plus vieux, bien un mois et demi. Ils sont durs comme de la pierre et vraiment, à première vue, immangeables.

Vraiment? Non… Pas pour nous, les rois de l’anti-gaspi. Comment procède-t-on ? D’abord, découper avec un beau couteau les pains en petits morceaux. Puis s’armer d’un bon mixeur… Et c’est parti ! Il faut y aller progressivement, malgré le bruit qui s’apparente à celui d’une perceuse. Et puis la mouture peut être tellement fine qu’elle a tendance à se disperser dans l’air et à s’envoler un peu partout. Sensibles de la respiration ou maniaques de la propreté : cette recette n’est pas pour vous ! L’aventure n’est pas terminée. Il vous faudra ensuite passer la mouture au tamis ou au chinois pour obtenir la farine la plus fine possible. Plus il restera d’impuretés et plus elle sera dure à travailler ensuite. On doit presque obtenir le même aspect qu’une farine. Une fois cette mouture obtenue vous pouvez vous en servir comme bon vous semble! Pour nous, ce fut la base de bons cookies aux pépites de chocolat.

Conclusion : Nos cookies n’étaient pas mal du tout pour une première. Mais, peut-être par manque de beurre, ils n’ont pas suffisamment aplati. J’aurais du demander conseil à Hanneli ! La mouture à base de pain complet n’est peut-être pas idéale pour des cookies.

Points forts : Avec trois morceaux de pains j’ai des cookies pour plusieurs jours et ce n’est pas compliqué à faire.

Points faibles : Mixer du pain dans un petit appartement c’est une sacrée aventure ! Attention à ne pas en mettre partout (comme moi). Deuxième bémols le pain complet n’est pas parfait pour les cookies, me semble-t-il. La prochaine fois, je ferai peut-être une pâte à tarte…

Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à participer au Crowdfunding de Pain Perdu.

C.K

 

Laisser un commentaire