LOADING CLOSE

Vu sur le net. Testé sur le net. Pour en avoir le cœur net ! Episode 5 : Prenez-en de la graine (de courge grillée) !

On trouve beaucoup d’astuces anti-gaspi sur le net : de l’incontournable pain perdu aux chips d’épluchures, en passant par le pesto de fanes de radis, ou encore le fameux gratin de restes. Mais est-ce que ça marche, est-ce que c’est facile et surtout est-ce que c’est bon ? On a voulu tester pour vous et un peu pour nous, ces petites recettes.

Il fait tellement froid que tu portes un collant sous ton pantalon. Il fait nuit tellement tôt que tu as l’impression de vivre au pôle nord. Et, dernier signe qui ne trompe pas, Jean-Pierre Pernaut enchaine les reportages sur le verglas et la neige. Plus aucun doute, c’est presque l’hiver !

Dans ces moments là on n’a qu’une envie : une bonne grosse soupe. On devient tous du jour au lendemain des Cucurbitacéovores affamés ! Cucurbito quoi ? Si, tu sais, les cucurbitacées, ce sont tous les gros légumes que tu mattes comme un enfant devant le vendeur de glace au mois de juillet. Ce sont les potimarrons, potirons, butternutts, courges et j’en passe.

Episode 5 Les graines de courges grillées au four !

Particularité de ces grosses bébêtes, elles renferment des graines qu’on jette inexorablement. Pourtant on voit un peu partout fleurir des recettes de graines de courge ou de potimarron. Ça fait des années que je voyais ses recettes arriver avec l’hiver par exemple , ou mais je ne m’étais jamais lancé. On ne peut pas nier, qu’à première vue, ça n’a pas l’air très appétissant. Non ? Je peux vous dire que je me suis sacrément mis la graine dans l’oeil.

La recette est, en effet, plutôt simple mais demande un peu de temps de préparation. Il faut d’abord enlever les graines de la courge. Ça, à la rigueur ça va. Mais ensuite il y a toujours plein de petits filaments un peu durs à retirer. Une fois bien lavées, les graines doivent être séchées. Pour y arriver plus vite je les ai mises dans un petit bol à côté du radiateur. Elles étaient parfaitement sèches le matin suivant. Il ne reste plus qu’à les enfourner à 200° entre 10 et 20 minutes. Mais attention, il faut bien les surveiller car 2 minutes de trop et c’est brulé !

Une fois cuites elles sont excellentes à l’apéro, un peu comme des cacahuètes, et surtout bien meilleures pour la santé. On peut aussi les utiliser pour agrémenter et donner du croquant à une salade ou un cake par exemple.

Conclusion :

La recette est plutôt simple à réaliser et je trouve le résultat original et élégant. Je conseille fortement. Mon amie Ornella, à l’origine de la recette, me dit qu’elle compte le faire à chaque fois maintenant. Je crois que moi aussi. Et toi, tu t’y mets ?

Petit bémol : ça fait tourner le four pour très peu de quantité. Solution : une fois séchées vous pouvez attendre de cuire vos graines quand vous passez quelque chose d’autre au four. Ça fera des économies d’énergie.

Petit plus : ça remplace magnifiquement n’importe quelle cochonnerie à grignoter. On vous conseille d’ajouter un peu d’huile, du sel et des épices lors de la cuisson pour que ce soit vraiment délicieux.

On peut dire qu’on en a pris de la graine !

C.K

Laisser un commentaire